logoplanetastr67

 

Mise à jour 26 Octobre 2021    vidéo le 10/11/2021

CONFÉRENCE de François COSTARD

Dr de recherche CNRS, Geosciences Paris Saclay
 « DES TSUNAMIS SUR MARS »

Organisée par la SAF

En direct du siège et par téléconférence

Le Samedi 16 Octobre 2021 à 15H00

À l'occasion de la réunion de la Commission de Planétologie

 

Photos : JPM pour l'ambiance (les photos avec plus de résolution peuvent m'être demandées directement)

Les photos des slides sont de la présentation de l'auteur.  Voir les crédits des autres photos et des animations.

Le conférencier a eu la gentillesse de nous donner sa présentation, elle est disponible sur ma liaison ftp et se nomme :

tsunamis Costard SAF.pdf, qui se trouve dans le dossier PLANETOLOGIE-SAF/ saison 2021-2022.

Ceux qui n'ont pas les mots de passe doivent me contacter avant.

 

 

La vidéo se trouve ici : https://youtu.be/lG8caNahhVM

 

 

Une image contenant texte, intérieur, salle de conférence

Description générée automatiquement

 

 

 

Une image contenant personne, debout, intérieur, posant

Description générée automatiquement

François Costard est Directeur de Recherche au CNRS et travaille au Earth Science Department, GEOPS, CNRS.

 

Ses thèmes de recherche principaux sont :

Géomorphologie planétaire : approche comparative Terre-Mars

 

Son site web: http://planeto.geol.u-psud.fr/spip.php?article102

 

Il précise tout de suite qu’il est Normand et que son nom se prononce sans le « s ».

 

Il commence par une remarque historique concernant les fameux « canaux » de Mars. Ils ont été mis en avant lors de l’opposition de 1877, par l’astronome Schiaparelli, mais c’était sur un malentendu et sur la mauvaise qualité optique des instruments. Percival Lowell lui emboite le pas.

 

 

 

Heureusement, Antoniadi, astronome, grâce à la lunette de 85 cm de Meudon, et à son acuité visuelle exceptionnelle démontre l’inexistence de ces canaux.

 

La zone d’étude martienne concernée par cette étude.

 

Une image contenant texte, très coloré, équipement électronique, afficher

Description générée automatiquement

Sur ce planisphère de Mars (créé par le MOLA) la zone encadrée en rouge correspondant aux terrains qui vont être discutés dans cette présentation.

 

On pense que la zone bleue boréale correspond à un océan martien primitif.

 

On a détecté aussi dans cette zone ce que F Costard appelle des « écoulements catastrophiques ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’étude menée par François Costard et ses collègues, va montrer que Mars a subi, il y a 3 à 3,5 Ga un énorme impact qui aurait provoqué un tsunami géant sur la planète. Des restes correspondant à cette catastrophe se retrouvent sur le terrain, notamment dans Arabia Terra.

 

 

 

Une image contenant texte

Description générée automatiquement

On remarque en effet des espèces d’empreintes de doigts (thumbprint terrains en anglais) que l’on remarque parfaitement sur la photo ci-contre.

 

 

On le voit aussi nettement sur ce groupe de photos issues d’un article sur le sujet.

 

Aussi sur celle-ci d’après un article de nos amis de Planète Mars.

 

Cette étude montre que ces structures lobées, remontent la pente ! On le constate grâce aux relevés altimétriques de MGS.

 

Les auteurs pensent alors immédiatement à l’effet d’un tsunami.

 

 

 

 

 

 

À l’aide de modèles élaborés par F Costard et son équipe, ils ont trouvé ce qui aurait pu être la cause d’un tel raz de marée.

 

Manifestement ce tsunami était la conséquence d’un impact géant dont on devrait voir la trace sur le sol martien.

 

Parmi les quelques candidats possibles, ils ont pensé tout de suite au cratère Lomonosov de 130 km de diamètre.

 

Une image contenant carte

Description générée automatiquement

Position du cratère sur Mars

Image de ce cratère par MOLA NASA

 

 

Lors de l’impact, deux vagues successives se sont produites :

·         La première lors de l’impact, propage une vague à grande vitesse sur le relief situé principalement au Sud.

·         La deuxième lorsque le cratère se rempli, se produit un « rebond » qui vient encore balayer la côte située au Sud.

D’après leurs calculs, les vagues auraient 300 m de haut et une vitesse max de 60 m/s.

 

Quand cette catastrophe a-t-elle eu lieu ? Des planétologues (Sylvain Bouley et al) ont pu dater cet évènement entre 3 et 3,5 milliards d’années.

À cette époque, le climat martien était déjà froid et la pression atmosphérique très faible ? L’océan liquide qui a traversé la plaine vers les côtes Sud, était très certainement un océan de boue ou de saumur et non pas d’eau pure.

 

On cherche toujours à confirmer ces hypothèses. Les rivages mis au jour sont-ils bien des traces de tsunamis ?

 

 

 

Une image contenant texte, intérieur, table, plancher

Description générée automatiquement

 

 

Une image contenant texte, personne, groupe, foule

Description générée automatiquement

 

Nombreuses questions posées à la fin de l’exposé.

 

Ici F Costard répond à Olivier de Goursac, Vice-Président de la commission.

 

 

Bref, il nous faudra attendre encore quelques années avant d’avoir le fin mot de l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

 

 

Modeling tsunami propagation and the emplacement of thumbprint terrain in an early Mars ocean: TSUNAMIS ON MARS

De F Costard, S Bouley et al.  À lire absolument.

 

Raz-De-Marée Ou Tsunamis Sur Mars de la Sté Astronomique de Touraine.

 

Un cratère à l’origine d’un tsunami dans un océan sur Mars il y a 3 milliards d’années du CNRS

 

Des tsunamis géants auraient frappé Mars il y a 3,4 milliards d’années de la National Geographic

 

Océan de Mars : la preuve par le tsunami de Ciel et Espace.

 

The Lomonosov Crater Impact Event: A Possible Mega-Tsunami Source on Mars

 

Tsunami waves extensively resurfaced the shorelines of an early Martian ocean

 

Did impact-generated tsunamis make ‘thumbprint terrain’?

 

Map of shoreline locations

 

Arabia Terra

Evidence of mud volcanism due to the rapid compaction of Martian tsunami deposits in southeastern Acidalia Planitia, Mars

 

 

 

 

 

 

PROCHAINE CONFÉRENCE MENSUELLE DE LA SAF :

 

 

 

Prochaine conférence SAF : Le mercredi 10 Novembre 2021 à 19H00 au CNAM amphi JB Say (exceptionnellement) . Alan Sacha BRUN Dr de recherche au Dép. d’Astrophysique du CEA Paris-Saclay, nous parlera DU SOLEIL DE SON MAGNÉTISME ET DE SON INFLUENCE SUR LA TERRE..

Réservation : https://www.planetastronomy.com/special/SAF/conf-mens.htm   ou SAF

 

Les conférences seront retransmises en direct sur YouTube.

 

 

 

 

 

Bon ciel à tous

 

 

Jean Pierre Martin   Président de la commission de cosmologie de la SAF

www.planetastronomy.com

Abonnez-vous gratuitement aux astronews du site en envoyant votre nom et e-mail.